La Présidente de L’Alliance 7 dresse le bilan de 2017 et passe en revue les chantiers à poursuivre ensemble en 2018.


Quel bilan dressez-vous de l’année 2017 ?
En 2017,
– Nous avons été mobilisés par 7 crises alimentaires ou sectorielles
– Nous avons contribué à l’élaboration de plus de 15 normes France et Europe
– Nous avons signé 5 accords avec les partenaires sociaux dont 3 en interbranches.

Quels sont les chantiers à poursuivre en 2018 ?
En 2018, nous souhaitons aller beaucoup plus loin en matière d’engagements collectifs. Nous souhaitons être transparents en montrant ce qui fonctionne, en ouvrant nos sites de production. Nous souhaitons expliquer nos réussites, nos expérimentations et nos évolutions.

Comment allez-vous agir concrètement ?
En 2018, nous prendrons des engagements concrets pour le « Bien Vivre ». Cela signifie se faire plaisir, en mangeant de tout raisonnablement et en faisant attention à son hygiène de vie. Les consommateurs sont de plus en plus exigeants quant à la qualité des produits, la qualité des ingrédients. Il est important pour nous que nous continuions à travailler sur la reformulation de nos produits, syndicat par syndicat et nous nous engagerons collectivement. Les grandes entreprises aideront les plus petites. C’est dans ce sens que notre Fédération jouera à plein son rôle de mutualisateur.