EGA bandeau



Les États généraux de l’alimentation voulus par le Président de la République Emmanuel Macron, ont été lancés le 20 juillet 2017 par le Premier ministre Édouard Philippe, sous le pilotage du ministre de l’agriculture et de l’alimentation Stéphane Travert. Ils représentent une occasion unique de réunir, autour de la même table, les acteurs de la filière, les pouvoirs publics et les consommateurs.

Impliquée depuis le lancement du premier chantier, aux côtés de l’ANIA qui coordonne les travaux des industries agroalimentaires, l’Alliance 7, se veut elle aussi active et porteuse d’idées dans les débats en proposant aujourd’hui 24 solutions constructives structurées autour des 3 thèmes principaux : production/distribution, consommation et exportation/international. Elles ambitionnent de donner aux entreprises un nouvel élan, que ce soit pour les multinationales comme pour les TPE, grâce à des mesures simples et efficaces pour aider au redressement de nos secteurs d’activités et libérer la croissance.

Capture

Déjà visitée par près de 100 000 personnes, forte de près de 14 000 inscrits et de 11 000 contributions et 85 000 votes, la plateforme consultative des états généraux de l’alimentation qui s’achève à la fin du mois d’octobre, servira de base dans l’élaboration des futurs projets législatifs.

Elle est donc un pilier essentiel pour soutenir nos propositions. Nous portons la voix d’une industrie agroalimentaire française attractive, qui s’engage pour la compétitivité de la France, mieux accompagnée à l’export, encadrée par une administration, une réglementation et une fiscalité justes et bienveillantes, ambassadrice du modèle alimentaire français, et qui mette un terme à la guerre dévastatrice des prix.

Retrouvez nos propositions regroupées dans le profil de l’Alliance 7.