33. Besoins spécifiques des populations

SOLUTION N°33

Prendre en compte les besoins spécifiques de certaines populations dans les politiques de santé publique.

De nombreuses études scientifiques et sociologiques viennent souligner l’inefficacité des politiques généralistes de santé publique, qui touchent souvent plus ceux qui sont déjà en bonne santé et sont inadaptées pour les catégories de population qui ont des besoins spécifiques.

Comment recommander aux 500 000 personnes touchées par la maladie cœliaque, dont le seul traitement à vie est un régime sans gluten, de se conformer à de grands principes généralistes? Comment appliquer à des enfants en bas âge les bonnes pratiques de nutrition pour les adultes, alors que ceux-ci ont des besoins nutritionnels spécifiques pour accompagner leur développement (apports accrus en lipides et en fer, besoins minorés en protéines) ? Comment faire comprendre qu’à un âge avancé ou lorsque la maladie frappe, le risque le plus important est celui de la dénutrition plutôt que le respect des recommandations pour la population en général ?

A l’image des patients atteints de la maladie cœliaque, des bébés, mais aussi des personnes dénutries, des personnes qui ont une activité physique importante comme les grands sportifs, ou encore de celles qui doivent perdre du poids, certaines populations ont des besoins nutritionnels spécifiques scientifiquement reconnus. Pour répondre à ces besoins, les entreprises de la nutrition spécialisée s’appuient sur les connaissances scientifiques des spécialistes de ces populations pour développer leurs produits. Des règles particulières visent à faire prendre en compte ces spécificités dans la législation alimentaire. La conservation et le développement d’une réglementation spécifique est essentielle pour que les personnes trouvent dans les produits de nutrition spécialisée des réponses adéquates à leurs besoins.

Les politiques de santé publique commencent à intégrer la nécessité des produits de nutrition spécialisée, comme on a pu le constater dans le cas de la maladie cœliaque. Ces politiques ciblées, qui se révèlent efficaces pour le bien-être des populations concernées, doivent devenir plus systématiques pour tenir compte de la réalité des besoins spécifiques de ces populations.

Solution précédenteSolution suivante

Partager par mail

espace presse

accès adhérent

mot de passe oublié ?

Rester connecté

Les formations 2017

Les formations 2017

Agenda

Aucun événement à venir prochainement.

Twitter

  • épicerie&diététique @LAlliance7

    J-4 avant la Matinale Business du 24/11 avec @iriworldwide sur la situation des marchés des produits de grande… https://t.co/nTk9wJl4kW