35. Étiquetage nutritionnel complémentaire

SOLUTION N°35

Pour un étiquetage nutritionnel complémentaire uniforme en Europe et entrant en vigueur sur l’ensemble du marché intérieur à la même date.

La loi de modernisation de notre système de santé a prévu la possibilité d’un étiquetage nutritionnel complémentaire. Nos professions sont favorables à une amélioration de l’information du consommateur mais sans dénigrement des produits ni des populations dans leur choix de consommation. Nos secteurs ont fait le choix d’être proactifs et de proposer un nouveau système d’information comme ils l’avaient fait avec les Repères Nutritionnels Journaliers (Guideline Daily Amounts – GDA en anglais). Notre proposition est de s’appuyer sur ce système déjà appliqué en Europe et connu du consommateur, afin de l’améliorer. Nous sommes favorables à ce que tout système complémentaire soit mis en application dans l’ensemble de l’Union afin que les entreprises ne subissent pas de distorsions de concurrence en étant obligées de réaliser deux packagings, l’un pour la consommation nationale, l’autre pour l’export.

Solution précédenteSolution suivante

Partager par mail

espace presse

accès adhérent

mot de passe oublié ?

Rester connecté

Les formations 2017

Les formations 2017

Agenda

Aucun événement à venir prochainement.

Twitter

  • épicerie&diététique @LAlliance7

    J-4 avant la Matinale Business du 24/11 avec @iriworldwide sur la situation des marchés des produits de grande… https://t.co/nTk9wJl4kW