4. Ministère de l’Agroalimentaire

SOLUTION N°4

Instaurer un ministère de l’Agroalimentaire de plein exercice.

Une loi Santé qui prévoit un étiquetage dénigrant du profil nutritionnel des produits, une loi sur la biodiversité qui instaure une taxe sur les huiles de palme, une loi sur la transition énergétique qui supprime les dates limites d’utilisation optimale (DLUO) : trop souvent ces dernières années, les décisions les plus importantes pour la première industrie du pays qui fait la force de l’image de la France à l’international, se sont prises au Ministère de la Santé ou de l’Ecologie sans étude d’impact sur leurs conséquences économiques. Nous faisons un constat simple : les préoccupations de nos secteurs et nos spécificités étaient mieux prises en compte quand existait un ministère de l’industrie alimentaire de plein exercice.

La première industrie française, qui se situe au croisement des sujets agricoles, économiques, consommation tout en impliquant des questions environnementales et sanitaires a besoin d’un périmètre ministériel qui assure la prise en compte de ces sujets croisés.

Solution précédenteSolution suivante

Partager par mail

espace presse

accès adhérent

mot de passe oublié ?

Rester connecté

Les formations 2017

Les formations 2017

Agenda

Twitter

  • épicerie&diététique @LAlliance7

    Ce soir pour la #FeteDesVoisins faites vous plaisir : chocolat, apéritifs à croquer, biscuits et gâteaux, confiseri… https://t.co/hqIVRsGVZ2

  • épicerie&diététique @LAlliance7

    Nos entreprises œuvrent au quotidien pour diminuer le poids des emballages. Cc.@_revillon @EcoEmballagesSA https://t.co/JidmDi8230

  • épicerie&diététique @LAlliance7

    .@_revillon accueille aujourd'hui @EcoEmballagesSA pour présenter les efforts de nos professions dans la réduction… https://t.co/dUFkc0Obyi