Patrick Poirrier, Président du Syndicat du Chocolat revient sur les faits marquants de l’année 2017 pour le syndicat et sur les projets qui vont se réaliser en 2018.  

Quel événement a été le plus marquant pour le Syndicat du Chocolat en 2017 ?   En 2017, pour la quatrième année consécutive, le Syndicat du Chocolat a organisé la Journée Mondiale du Cacao, à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France à Paris. Cela s’est concrétise par la réalisation du Panorama Cacao : « Les Entreprises agissent pour un cacao durable – Engagements sociétaux et environnementaux des entreprises dans la filière du cacao » qui a été présenté à l’occasion de cet événement aux médias et à tous les acteurs de la filière : organisme de normalisation, certificateurs, ONG, élus et administrations. Il synthétise en un seul livret toutes les initiatives de nos entreprises autour de la filière cacao. C’est un document de référence qui montre que chaque entreprise, en fonction de sa taille, est attaché au développement du planteur, à développer une filière durable et responsable.  

Consultez le ici

  Quels ont été les principaux résultats ?  
  • Plus de 80 personnes, médias et parties prenantes, ont été présents à la journée mondiale du cacao.
  • Côté médias, nous ne comptons pas moins de 54 retombées et 38 interviews.
Nous avons ainsi élargi notre champ de contacts autour du développement durable.   En quoi ce projet a été utile au syndicat ?   Ce projet a été utile au Syndicat car il nous a permis de valoriser les nombreux efforts qui sont fait et d’écrire un document de référence que nous pouvons remettre à tous nos contacts.   Et en 2018 quelles actions prévoyez-vous ? Pour 2018, nous allons faire d’ici fin mars une deuxième édition du Panorama, qui va être beaucoup plus centrée sur les efforts et initiatives des entreprises autour de la fabrication des produits sur le territoire Français.   Rendez-vous sur le site du Syndicat : http://www.syndicatduchocolat.fr/