Nos entreprises fabriquent des produits et plus encore !

Les professions de L’Alliance 7 s’engagent en collectif à missions pour la transition écologique

Nos produits de l’épicerie sucrée, salée et de la nutrition spécialisée ont, pour leur très grande majorité, un ADN commun : ils allient savoir-faire ancestral et innovations. Face aux défis climatiques et à la transition écologique, cet ADN est précieux.

Ces dernières années, un constat collectif s’est imposé à nos entreprises et aux citoyens que nous sommes. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) présente, dans chacun de ses rapports, les évolutions passées du climat ainsi que les projections futures. Le constat sur les évolutions passées est sans appel :

Si nous ne réduisons pas nos émissions de gaz à effet de serre au cours des prochaines années, la température moyenne globale pourrait augmenter de près de 5°C d’ici à 2100.

Le cap fixé par l’accord signé à la COP21 de Paris en 2015 vise à une limitation de la hausse de la température “bien en deçà de 2°C”, en faisant tous les efforts pour la maintenir “en deçà de 1,5°C”.

Pour participer à cet effort, nos entreprises travaillent déjà à leur niveau et de nombreuses initiatives individuelles montrent que nos secteurs bougent. Mais pour aller plus loin il faut maintenant être en capacité de mobiliser collectivement.

Nous devons faire prendre conscience de l’importance des investissements durables à la fois pour la pérennité de nos entreprises et pour sensibiliser les personnels à ces enjeux. C’est ce que j’ai appelé dans mon entreprise de pain d’épices de Dijon Mulot & Petitjean « réinventer le faire ensemble » ou « réenchanter le monde ».

La loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a créé de nouvelles conditions de développement pour nos entreprises en les invitant à se redéfinir au vu des enjeux actuels.

La reconnaissance dans les statuts d’une entreprise d’une mission1 qui aille au-delà du simple fait de produire et de produire correctement, est aussi une opportunité formidable à saisir pour nos organisations collectives. Le rapport Notat/Sénard le pointait déjà : « ce dialogue au niveau de l’entreprise peut aussi être complété d’une négociation collective ou une labellisation au niveau de la branche ». La Loi n’est pas allée jusque-là. Mais nous pouvons nous saisir de ce sujet au sein de nos branches professionnelles.

Soyons précurseurs et modernes ! Faisons entrer les objectifs sociaux et environnementaux dans le cœur de mission de notre branche professionnelle, comme une nouvelle raison d’être. Il ne s’agit pas de faire au niveau de la branche l’agrégation de ce qui va être exigé par la nouvelle loi aux entreprises. Il s’agit de s’appuyer sur cette brèche ouverte pour être à l’avant-garde et en faire une nouvelle boussole collective.

Être précurseur : pour les consommateurs, pour les territoires, pour la transition écologique. C’est le sens de la réflexion des Rencontres des professions de L’Alliance 7 le 23 mai dernier. J’y ai lancé un appel à travailler autour d’un concept de branche à mission. Il me semble que c’est en travaillant à ce sens que nous pouvons retrouver une attractivité pour nos métiers.

C’est le sens de ce manifeste que vous tenez entre les mains. Il n’est qu’une étape pour transformer les performances individuelles d’aujourd’hui en ambition collective demain.

A L’Alliance 7, nous relevons le gant : nous voulons devenir une Fédération à mission !

Par Catherine PETITJEAN, Présidente de L’Alliance 7

Connexion

Fermer

mot de passe oublié ?

Rester connecté

Devenir adhérent

Fermer

Vous souhaitez adhérer à l'un des syndicats de L'Alliance 7 ?

Votre entreprise fabrique et/ou commercialise en France des produits représentés par notre organisation ?
Pour vous engager à nos côtés et bénéficier de l’ensemble des services pour vous accompagner au quotidien, obtenir les informations et les conditions pour adhérer à l'un des syndicats de L'Alliance 7, remplissez le formulaire ci-desssous

Location de la salle

Fermer